MEME A LA FIN IL TERMINE ENCORE DERRIERE …(35)

Je voudrais féliciter un journaliste qui a eu l’honnêteté de décrire une personnalité disparue sous son vrai visage et non de sublimer ses défauts au point de les transformer en qualités …comme toujours en pareil cas.

C’est suffisamment rare pour être noté ! de plus, le destin n’a pas épargné ce pauvre Hervé ,de son vrai prénom,  en faisant en sorte que le même jour, un Comédien de génie, le sieur J.P MARIELLE, aille rejoindre ses amis Jean, Philippe et consorts,  lui volant encore une fois la vedette auprès des media et le relayant définitivement au rang de « Poulidor du Show Bizz » …

Comme quoi, quand ça veut pas ! ça veut pas !

A bientôt

dick rivers

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.