LA VICTIMISATION DE LA CULPABILITE (23)

Ces derniers temps furent particulièrement pénibles … à plus d’un titre … de journal… il y eut en effet, en cette semaine truffée de jours fériés comme une ballottine de canard vendue en super marché, quelques fâcheux évènements, qui n’ont fait que renforcer le côté hélas prémonitoire ( je vous prie de bien vouloir m’en excuser …) de certains de mes billets …

Reprenons dans le désordre, en fonction des colères et déceptions vécues qui me reviennent en mémoire …

Disparition de Maurane

Formidable chanteuse Blanche à la voix d’or et bluesy, digne d’ une Diva de Harlem, mais à l’âme d’une noirceur absolue … due sans doute à des difficultés à assumer son physique *** , sa carrière déclinante, son désert amoureux, et à trouver de bonnes chansons inédites…

*** un de ses ex s’est permis de prendre congé d’elle, par texto ( ce qui est, reconnaissons le, la forme la plus élégante qui soit pour ce type de circonstance…) par ces mots « tu es merveilleuse, tu chantes divinement bien, mais regarde toi, nue dans un lit, ce n’est pas possible… »

N’y aurait il pas d’autres mots pour donner confiance à « l’autre » ? lui donner envie de se sublimer ? de faire des efforts ? A la place de ce « monsieur », je me sentirai en partie coupable …

Elle avait toutes les qualités pour faire une grande carrière, mais à l’arrivée sa seule réussite fut d’être sans conteste, la chanteuse que tout un chacun rêvait d’ avoir comme partenaire pour un duo qui deviendrait d’exception … sa présence étant un gage absolu de qualité …

Ce sentiment a été très justement résumé en une phrase ( sans doute maladroite et trop abrupte ) de Françoise Hardy, ce qui a provoqué sur « la Toile » un déchainement d’une rare violence… il est tellement facile d’être virulent dans l’anonymat de la sphère internet, alors que tout humain, quel qu’il soit, à l’instant où il disparait devient une personne pétrie de toutes les qualités,  intouchable car parfaite ! …

Hypocrisie quand tu nous tiens !…

Il n’y a que le tristement célèbre peintre autrichien qui n’est pas sorti lavé de toutes ses tares avec sa disparition … pour tous les autres, on trouve des arguties qui justifient à posteriori leurs comportements, aussi ignobles puissent ils avoir été…

Pour moi, même mort, un con reste un con, un escroc un escroc, une ordure une ordure, il n’y a que pour un mec bien que je puisse changer d’avis en lui concédant quelques menus défauts … tout en reconnaissant qu’ils faisaient son charme de son vivant …

Je conseille à ceux qui ne l’auraient pas vu ou entendu, de chercher « L’Hymne à l’Amour » interprété par le « Trio infernal » Maurane – Johnny – Céline … vous remarquerez que je l’ai citée en premier eu égard à sa disparition, mais il n’y a pas si longtemps, soyons franc, j’aurais écrit : Johnny – Céline – Maurane … ou Céline – Johnny – Maurane…

Erreur d’aiguillage à Strasbourg

Non je ne parle pas de la grève de la SNCF mais du drame du SAMU … j’ai repensé à mon billet n° 4 et à l’appétit insatiable des médias pour le sordide : passage en boucle de la partie la plus terrible du dialogue enregistré entre « la malade » et « la régulatrice » , conférence de presse des parents, omniprésence de l’avocate commise d’office, ravie de l’aubaine, car auparavant elle ne s’occupait que « des chiens écrasés »… ( voir billet n° 20 )

Un conseil : qu’elle fasse vite car je pressens que d’ici 2 jours, nous allons apprendre que la famille fait finalement appel à Dupont-Moretti, qui s’empressera d’accepter (puisque c’est sa propre secrétaire qui aura, à sa demande, téléphoné aux parents pour proposer les services du cabinet…)

En revanche, avez vous remarqué que depuis quelques temps, pour ce genre de drame, une nouvelle étape est apparue au point de devenir incontournable ?  : « la MARCHE BLANCHE » …

Ayant eu la chance de n’avoir jamais été confronté à un véritable drame,( à part celui d’avoir du assister à un concert d’Indochine dans son intégralité, suite à un pari perdu …),  je ne peux savoir quelle serait mon attitude, mes besoins vitaux et mes envies, si tant est que l’on en ait à ces moments cruciaux de la vie, pour surmonter une telle épreuve.

Mais une chose est certaine : jamais je ne demanderai ni n’accepterai l’organisation d’une telle manifestation… je ne me vois pas à la tête d’un cortège, entouré par les miens,( tels les professionnels de la contestation Philippe Martinez ou JL Mélenchon entre la Nation et la Bastille ), suivi par des centaines voire des milliers d’inconnus ( tout dépend de la durée et de l’intensité de la médiatisation de votre drame ) , souvent une rose à la main ***, qui ne me connaissaient pas la veille et ne me connaitront plus le lendemain…

Halte à la démagogie larmoyante, laissez-moi choisir mes compagnons de chagrin !…

***  A croire que c’est une invention du Syndicat National des Fleuristes pour augmenter leur chiffre d’affaires, la Fête du 1° Mai n’étant plus ce qu’elle était …

Et puis, je me pose la question : QUI organise ces marches ? faut-il la déclarer en Préfecture ? un service d’ordre est il obligatoire ?

Je pense que si j’étais une victime collatérale d’une telle horreur, j’aurais mieux à faire que de jouer les organisateurs d’une telle manifestation… je n’aurais pas envie d’étaler ma haine et ma peine devant les médias hexagonaux, j’interdirais au médecin de la cellule psychologique de m’approcher … et je me méfierais des membres du « black block » qui ne va pas tarder à s’imiscer dans ce genre de rassemblement …

Foutez-moi la paix ! je ne suis pas un animal de foire, encore moins une souris de laboratoire que l’on regarde sous l’effet grossissant de la loupe télévisuelle, afin d’étudier ses réactions dans le désarroi le plus total et le chagrin le plus absolu …

Halte aux voyeurs malsains et aux professionnels de la larme toujours prête à couler …

Attaque au couteau à Paris

Avez-vous remarqué ? juste un petit bandeau à la Une des journaux de dimanche dernier … comme lorsque le mercure dépasse de quelques degrés celsius les moyennes de saison…

Nous sommes dans la banalisation de l’horreur, l’uniformisation de la haine, la standardisation de la monstruosité …

Avant, nous avions de façon récurrente en gros à la Une, selon les saisons :

– L’épidémie de grippe qui fait des ravages chez les seniors

– La canicule qui tue sans discernement les vieillards dans les hospices

– Les bouchons de départ ou de retour des vacances

– Les grèves fomentées par la CGT

– Les Attentats à Kaboul, Damas, Alep  etc…

Puis il y eut en France, Charly Hebdo, l’Epicerie Casher, le Bataclan, le Promenade des Anglais à Nice pour ne citer que les plus meurtriers, et l’habitude s’est installée comme le brouillard dans la vallée de la Saône en Automne … ou comme la routine sexuelle dans un couple marié depuis 15 ans …

On ne va quand même pas bousculer nos habitudes journalistiques pour 1 mort et 5 blessés… Ce n’est pas notre faute si le tueur instrumentalisé par Daesch et porté par des drogues fournies en même temps que le « manuel du parfait Djihadiste » l’a joué petit bras …

De plus, comme il a été abattu, on ne peut même pas interviewé son avocat …

Je vous livre le dialogue entre le rédacteur en chef de BFM TV et son journaliste de veille au studio en ce samedi soir  :

– « Ou est le rédac chef ? »

– « Un samedi soir, à cette heure, chez lui, où veux tu qu’il soit ? »

– « Appelle le, il y a eu un attentat, avec 1 mort et 5 blessées » …

– » Allo Edouard, je te dérange? »

– » Ben oui, je regarde L’Eurovision et ça va être à la France » …

– « Excuse moi, mais il vient d’y avoir un attentat tout près de l’Opéra … »

– « Ah super ! envoyez tout de suite une équipe pour interroger les blessés et convoquez les chroniqueurs habituels pour un plateau spécial durant toute la nuit »

– « Chef, une précision : il n’y a qu’un mort et 5 blessés… »

– « Vous pouviez pas le dire de suite ? dans ce cas, on en parle à l’antenne, mais on n’envoie personne et on laisse les chroniqueurs dans leur lit… »

– « Ah ok… et si la liste des blessés s’allonge ? »

– « Rappelle moi si elle atteint 10 dont 5 graves et 2 en état de mort clinique … »

– « Ok ! bonne nuit Edouard… »

Toute la presse française espère que le prochain kamikaze aura plus d’ambition… car ce ne sont pas des petits évènements de cet acabit qui vont faire augmenter les ventes d’une presse moribonde …

Puis Lundi matin, ce fait divers qui ne passionnait personne, fait subitement la « Une en pleine page » de tous les journaux…

Quel évènement peut justifier un tel retournement de situation ?

C’est tout simple ! le kamikaze qui n’intéressait personne, car pas assez prolifique sur le plan des victimes, était un Tchétchène nouvellement naturalisé français et fiché S !

Là, il devient « Bankable » car on va pouvoir remuer la boue, attaquer les institutions, refaire venir les chroniqueurs qui vont se déchirer en se hurlant dessus au point de rendre inaudible le débat … et puis qui sait… avec un peu de chance, certains blessés peuvent succomber …

Vous pensez que j’exagère ? Vous ne me faites pas confiance ? …

Eh bien, regardez les 2 « Une » à gauche celle de Dimanche matin juste après l’attentat et à droite celle de Lundi matin après les révélations …

 

     LENDEMAIN DU DRAME      SURLENDEMAIN DU DRAME

                                      INTERESSANT NON ?

 

Koh Lanta

Je pense que l’on touche là, la bêtise à son paroxysme, le ridicule à son apogée, le sommet de l’absurdité et que cet épisode qui prête plus à rire qu’à pleurer laisse augurer des lendemains qui déchantent …

Je résume : Ce jeu conçu pour un public familial (ah ! la fameuse ménagère de moins de 50 ans …) est basé sur le dépassement de soi sur le plan mental et physique, comme en témoigne la présentation faite par la Sté de Production :

Quatorze à vingt candidats doivent survivre sur une île inhabitée pendant 40 jours (20 ou 30 jours dans les éditions spéciales). C’est à eux de trouver de la nourriture afin d’accompagner la maigre ration de riz qui leur est fournie en début d’aventure (sauf dans l’édition spéciale de 2012 : la revanche des héros, où cette ration est supprimée, ainsi que dans la saison 12 en Malaisie). Ils doivent construire un abri afin de se protéger des conditions extérieures (intempéries, insectes, etc) et entretenir le feu qu’ils sont parvenus à faire ou qu’ils ont remporté lors de la première épreuve de confort.

C’est clair non ?…

Eh bien, asseyez-vous, prenez votre respiration, détendez vous, car vous allez subir un violent choc émotionnel :

Durant l’une des premières nuits, une participante a été victime d’attouchements de la part d’un concurrent …

Faute d’avoir le téléphone de Marlène Schiappa, qui est à Cannes pour superviser la cellule de crise qu’elle a mise en place pour dénoncer les viols qui ne manqueront pas de se produire pendant le Festival,( aux dernières nouvelles, cette cellule n’aurait reçu qu’un appel téléphonique… mais je pense que les starlettes ayant eu des RV avec des producteurs n’y avaient pas accès…)  elle a alerté par talkie-walkie la production qui est arrivée dare-dare pour éviter un nouvel holocauste télévisuel …

La patronne de la Société de production a débarqué par le 1° avion (22 heures de vol tout de même avec 2 escales …) et une cellule d’aide psychologique a été héliportée tels les parachutistes du Général Bigeard à Dien Bien Phu en 1953, afin d’aider tous les candidats horrifiés par l’atrocité de l’ évènement… il fallait à tout prix éviter un éventuel suicide d’un candidat traumatisé par tant de violence et de cruauté …

Souvenez vous… ils sont présumés « traumatisés »  alors qu’aucun d’eux n’a assisté au « viol »…

Il faudrait que l’on m’explique comment des êtres humains « volontaires » pour vivre une expérience présentée comme demandant une force de caractère hors du commun et des qualités physiques hors norme peuvent être à ce point anéantis par l’épreuve imposée à une de leur camarade par un homme adulte en rut au fin fond d’une jungle inaccueillante…

J’avoue avoir du mal à comprendre :

– Ou l’émission est complètement bidon et l’on veut nous faire croire que ce sont des surhommes et des surfemmes (je sais ce mot n’existe pas, mais j’ai peur de la réaction de Marlène … vous savez la Ministre des femmes… Messieurs les Immortels du Quai Conti, il va vite falloir vous pencher sur la question… au nom de l’égalité des sexes… et mettre ce mot dans le Larousse de 2019 ) alors qu’il ne s’agit que d’êtres lambdas….

– Ou les faits sont plus graves que ceux rapportés par la presse et nous avons affaire à une désinformation…

Dans les 2 cas, c’est inacceptable….

Pour tout vous dire, j’avais pensé que tout ce cirque « pouvait être justifié » par la baisse d’audience des 2 dernières saisons, et que les cadors de la pub de TF1 avaient trouvé ce stratagème pour relancer la saison à venir…

Mais à la vue des chiffres du manque à gagner avancé dans la Presse, je vois mal la chaîne se priver d’une telle manne …

A l’heure où je déverse mon analyse fielleuse, nous n’en savons guère plus… je pense que cette histoire peut nous réserver des surprises, eu égard à la personnalité de la plaignante … et de son Papa … (les chiens ne font pas des chats)

Mercy

Non ce n’est ni une faute de frappe, ni une faute d’orthographe, mais tout simplement le titre d’une chanson dont on nous a rabattue les oreilles ces dernières semaines, au point de me la rendre aussi inécoutable que n’importe quelle chanson d’Indochine …

Le Duo, couple marié à la ville, m’a fait penser au couple présidentiel… on croirait voir le fils et sa mère, mais dans le couple de chanteurs, ils ont le même âge … circonstance aggravante …

Ils se sont appelés « Madame – Monsieur », normal ! nous sommes en 2018 … si ce duo avait existé au siècle dernier il se serait fait connaitre sous le nom de « Monsieur – Madame » et personne n’aurait trouvé à y redire, alors que là … Marlène Schiappa a sévi … et surveille le moindre dérapage … attention à l’égalité …

Cette merveille de duo musical que le monde entier nous enviait, au point de ringardiser Ike & Tina Turner, a terminé 13° et va redevenir ce qu’il était avant le bourrage de crâne de France TV : des inconnus… Ouf ! il y a parfois une justice dans ce bas Monde …

Petite digression : Le concours Eurovision 2018 a été gagné par ….Israël ! depuis quand ce Pays fait-il partie de l’Europe ? vous me direz que le Tour cycliste d’Italie est bien parti de … Jérusalem … ( billet n° 21)

Remarquez, parmi les participants du cru 2018, il y avait …. l’Australie … le Comité d’organisation de ce concours ringard n’est pas à une ineptie près …

Tous les espoirs sont permis de voir concourir à l’Eurovision 2019 les représentants de la Corée du Nord et de la Bolivie … c’est comme pour le Paris – Dakar ( billet n° 21)

La dernière victoire française remonte à 1977 avec « L’oiseau et l’enfant » chantée par Marie Myriam … ( oui je sais, personne ne la connait…) soit plus de 41 ans … mais ces échecs ne nous ont pas empêchés de voir éclore des énormes talents comme Jeanne Cherhal, Indochine, Alizée ( celle qui danse comme elle chante), M.Pokora ( qui a réussi le tour de force  d’assassiner « Comme d’Habitude »  de Claude François), Jennifer ( celle qui chante comme elle  joue la comédie ), Renan Luce ( dont la seule qualité est d’être « l’ex gendre de » …) etc.…

A vendredi peut être … car je pars en province pour le travail et n’aurai ni mon ordinateur ni guère de temps de libre …

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.