VEUILLEZ M’EXCUSER (17)

Bonjour à toutes et à tous,

J’ai vécu un w-e de rêve, loin de Paris,avec un emploi du temps et des agapes empêchant toute écriture d’un nouveau billet digne de ce nom …

Pour vous faire patienter, je vous propose de nouveaux extraits du film qui m’a conforté dans mon antimilitarisme viscéral acquis dès la sortie du ventre de ma mère …  il faut dire que je suis né après voir entendu durant les 9 mois de ma « fabrication  » les bruits des bottes et des coups de fusils de nos futurs amis d’outre Rhin …

Quelques décennies plus tard, « Mash » enfoncera, si tant est qu’il en était besoin,  définitivement le clou …

A revoir et à écouter sans modération…

Bonne semaine à toutes et à tous

A vendredi

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.