LA COMPLAINTE DU VIEUX CON (06)

Après 5 billets, le lecteur qui a eu le courage de ne pas m’abandonner en route, s’est obligatoirement fait une opinion et j’imagine une majorité se dégager, se rejoignant sur un avis sans appel : « oui allez ! disons que c’est pas mal, mais ça fait vieux con ! » Honnêtement, je ne peux qu’abonder dans votre sens.
Pire : je sens que j’aurai dû nommer mon blog C.M.A pour « c’était mieux avant ». Pour tout vous avouer, j’y avais songé, mais j’ai pensé qu’un tel nom afficherait trop la couleur et ayant le souhait d’écrire pour le plus grand nombre, j’ai opté pour une méthode plus sournoise en misant sur votre intelligence qui vous permettrait de vous rendre compte très vite des limites de mes réflexions vu les sentiments qui m’animent.
Donc je comprends et ne peux qu’accepter vos remarques désobligeantes que j’imagine cachées sous vos compliments complaisants écrits sur ce blog ou par textos et mails personnels. Mais j’ai des circonstances atténuantes et vous allez pouvoir en juger, vous les jeunes qui me lisez. Tout ce que je vais vous narrer dans ce billet est STRICTEMENT LA VERITE. Il n’y a pas la moindre exagération. Vous ne me croirez pas, tant cela va vous paraitre impossible, aussi je vous prie de demander à vos ainés,  parents ou grands parents selon votre âge de vous confirmer la véracité de mes propos.

Allez chercher une San Pellegrino ou une bière sans alcool, calez-vous confortablement dans votre fauteuil, mettez votre téléphone sur « silence » afin de pouvoir affronter et digérer dans les meilleures conditions possibles les regrets que mon récit ne va pas manquer de faire naitre en vous.

Je venais d’avoir 18 ans,( on croirait du Dalida …) mon père m’avait prêté sa Peugeot 404 couleur sable (eh ! oui ça fait beauf je sais ) et après un déjeuner en amoureux commencé à 14h30 dans une Auberge en bord de route où nous avions dégusté une coupe de champagne comme mise en bouche, avant d’opter pour un menu roboratif, agrémenté d’ un Châteauneuf du Pape rouge de 1955, et après avoir dégusté un café accompagné d’un Vieux Calvados nous reprîmes la route sur une départementale avec ma troisième fiancée (oui j’ai toujours aimé m’engager officiellement, sauf dans l’armée …) à 150 km/h, sans ceinture de sécurité ( ça n’existait pas ), une cigarette américaine aux lèvres ( à l’époque, sur le paquet aucune inscription des taux de nicotine, goudron etc… seule la marque Malboro s’affichait en énorme ) avec au moins 0,80 gr d’alcool dans le sang. Et je ne risquais rien car je ne commettais aucune infraction. Nous nous sommes arrêtés un peu plus loin dans la forêt, le déjeuner ayant attisé des envies de câlins urgents et passionnés, bien que maladroits, ( « You Porn n’ayant pas encore vu le jour, nous manquions de références et n’avions pas conscience des vraies valeurs érotiques )  Nous avons laissé la voiture ouverte, et avons fait l’amour sans préservatif à l’abri des regards de chasseurs avinés qui tiraient plus pour le plaisir de faire du bruit que pour tuer les pauvres lièvres qui auraient aimé faire la sieste… Attention je ne prétends pas que j’avais la bonne attitude, je précise juste que je ne commettais aucun délit…
Vivons la même scène aujourd’hui : pour la 3° fiancée, ça passe encore (les « indécis du sentiment » prompts à s’engager continuent de s’entasser dans le métro à 18h ) mais voyons le reste : s’arrêter dans une Auberge est toujours possible mais il faut arriver plus tôt ( le service n’ayant lieu qu’entre 12h30 et 14h en semaine… Merci Martine Aubry et son incitation au non travail ! ) et pour accompagner le menu dégustation, soit les 2 convives choisissent l’eau de Châteldon        ( surtout si un des parents a été collabo en 40/44 en hommage à Laval dont la famille possédait cette source ) soit le chauffeur se dévoue ( « Boire ou conduire, il faut choisir » ) et regarde avec envie, jalousie et frustration sa compagne déguster un Rouge de bon cru.
– Puis je goûter ton vin ma chérie ?
– Non et tu le sais, ce n’est pas raisonnable, mais je t’autorise à tremper les lèvres car tu conduis …

Après un déjeuner frugal bio, ils reprennent la route et pour être certain de ne pas commettre un excès de vitesse, le chauffeur programme le régulateur à 90 km/h ( je précise qu’à partir du 1° Juillet ce sera 80 …bientôt nous irons plus vite à pied ! ) aucun des deux ne fume car l’odeur s’imprègnerait dans les coussins et lors de la revente de la voiture ce désagrément olfactif entrainerait une décote importante ( il faut penser à l’avenir et mettre de l’argent de côté en pensant à la retraite qui risque à terme de devenir négligeable )…
La halte sous un chêne centenaire est toujours possible voire souhaitable car pourvoyeuse de plaisirs , mais il faut prendre garde à ce qu’il n’y est aucun voyeur à 3 km à la ronde (il pourrait porter plainte pour « atteinte à la pudeur ») et surtout il est indispensable que le couple ait pensé à se munir de préservatifs ne se connaissant que depuis 6 mois (donc à mon avis en 2018 ils ne sont pas encore fiancés, eux ! ) Pour le reste, les chasseurs sont plus que jamais avinés et les lièvres souhaitent toujours faire la sieste …
Pour enfoncer le clou et argumenter ma démonstration, jouons au jeu des comparaisons dans différents domaines aussi éloignés que :

Les Appellations :
– Pour les métiers : jeune, je rencontrais dans la rue des balayeurs. Ils sont devenus « techniciens de surface », et les éboueurs n’ont pas été financièrement augmenté mais bénéficie d’une appellation « agents de sécurité de propreté urbaine » qui leur donne un tout autre statut social…
– Dans une pâtisserie les gourmands achetaient une « Tête de Nègre ». Les gourmets de nos jours doivent demander un « Merveilleux » ou une « Boule Choco » de crainte d’être trainés en justice par S.O.S Racisme ou la Licra … Si par malheur c’est une Antillaise qui prend votre commande ( oui ! elles ne sont pas toutes dans les Douanes …) , les hordes féministes qui fleurissent à chaque coin de rue depuis l’affaire Weinstein rejoindront le cortège des plaignants.

Les rapports humains :
– Avant, quand on traitait à juste titre un être humain d’imbécile, qu’il soit catholique, blanc, juif, noir ou arabe, il était un imbécile ! En 2018, vous pouvez seulement traiter d’imbécile un membre de votre communauté religieuse et de la même race que vous. Si vous dérogez à cette règle non écrite mais ancrée dans les mentalités, vous serez condamné pour injure raciale… Les mêmes Associations que pour la pâtisserie se mettront en marche comme un seul homme pour vous faire traduire en justice.
– Qu’il était agréable lorsque l’on croisait une jeune femme attrayante, de lui dire sans arrière-pensée et avec des mots choisis qu’on la trouvait jolie. Elle souriait, disait merci et poursuivait son chemin sans crainte ni honte, heureuse et fière que son charme ait opéré chez cet inconnu… De nos jours les hordes féministes nous interdisent de complimenter avec politesse une femme sous peine d’être traité de harceleur. Je pose la question :  comment peut on à notre époque et  en toute impunité tenter de séduire une femme ? doit on risquer la prison pour essayer de mieux connaitre une personne ? à moins de passer par un site de rencontres ( où un ordinateur choisira pour vous les « proies potentiellement compatibles » ), je ne vois pas comment éviter le risque…( voir mon billet 2 : GARDE A VUE  )

Les  » Modèles »  qui font rêver :
– Les Stars de Cinéma : dans ma période de référence, Liz Taylor disputait le titre de plus belle actrice étrangère à Sophia Loren, pendant qu’ en France Brigitte Bardot & Catherine Deneuve faisaient tourner toutes les têtes et chavirer les cœurs… Qu’a-t ’on aujourd’hui ? Scarlett Johansson et Nathalie Portman d’un côté de l’Atlantique et Marion Cotillard et Audrey Tautou chez nous ? Excusez-moi mais mon choix est vite fait…
– Idem pour les hommes. Nous rêvions tous d’être C.Eastwood ou M. Mastroianni  et non M. Wahlberg et T. Cruise (l’homme à la foi inébranlable) …  Belmondo & Delon faisaient autrement fantasmer la gente féminine que les Guillaume : Canet et Gallienne !

– Parlons des chanteurs hexagonaux … Le fossé s’est inexorablement creusé. Le Concert annuel des Restos du Cœur en est l’exemple criant : entre 1989 et 2018 les Eddy, Johnny, Michel, Jean Jacques et Véro ont vu les Bruel, Fiori, Grégoire et Jennifer prendre leur place … comme disait Bernard Tapie : « Excusez-moi Thierry Roland, mais ça ne joue pas dans la même division… » ce chapitre sera sans doute développé et fera l’objet d’un billet prochainement …

– Il en est de même pour les politiques et les secrétaires généraux des syndicats. Je précise que je ne porte aucun jugement sur la couleur politique et sur les choix plus que douteux assumés par certains. Je ne parle que de stature internationale, d’« Aura », de place laissée dans l’histoire mondiale ou française : les De Gaulle, Mao, Staline, Gandhi, Sadate ont laissé la place aux Hollande, Xi Jinping, Poutine & Sissi ( pas l’impératrice, le militaire sanguinaire ) ! les Mendès France ou F. Pinay ont été remplacés poste pour poste par JM Ayrault & Bruno Le Maire, G. Marchais (« Taisez-vous Elkabach ») par L. Berger, H.Krasucki par P.Martinez, sa moustache de beauf et ses revendications copiées / collées sur celles du Front Populaire, sans tenir compte des progrès et avancées sociales apportées depuis cette époque … je m’arrête là car la liste ne peut être exhaustive et est pire que la peste. Ca me fait penser à Camus ( non pas Jean Claude mais Albert bien qu’ils soient tous deux écrivains … ) eh ! bien,  Albert a été remplacé par Marc Lévy , ou quand le talent fait le grand écart !

Pourtant, pour être honnête, force est de constater que des inventions ont amélioré grandement la vie quotidienne, internet en étant l’exemple le plus frappant. De nos jours, un ordinateur remplace 3 secrétaires, les robots vont mettre au chômage des millions de personnes, mais ils auront l’avantage de ne jamais être malade, de ne pas risquer de tomber enceinte ou de se mettre en grève … twitter et Facebook permettent aux extrémistes de tout bord de déverser leur fiel dans une quasi impunité, et des débutants au talent improbable qui ont 2 millions de vues sur YouTube deviennent du jour au lendemain des « Stars » qui remplissent les Zénith de France (devant des ados en pamoison ) pendant 6 mois !

Et que dire de ce qui nous attend dans un futur proche ? nous n’irons plus faire nos courses en famille, tout sera livré à la maison par des drones qui encombreront le ciel, émettront des ondes nocives pour la santé publique quand ils ne s’écraseront pas dans la cour d’une école maternelle en pleine récréation, nous ne conduirons plus les voitures, nous regarderons les tablettes pendant les heures de route, les marchands de lunettes et les ophtalmologistes vont faire fortune, et pour avoir RV avec un spécialiste de l’obésité, il faudra attendre 8 mois ( et bien plus si l’on vit dans un coin retiré de l’hexagone dans un désert médical où le moindre hôpital se trouvera à 100 kms …)

Les gens ne dialogueront plus, les couples assis côte à côte sur le canapé après avoir avalé une pilule contenant tous les minéraux dont le corps a besoin s’enverront des textos :
– Mon Ange, veux-tu faire l’amour ? j’ai envie de toi
– Oui mais attend un peu car je suis sur WhatsApp en pleine discussion avec mon Psy qui me conseille d’espacer nos relations physiques car elles sont source de trouble émotionnel chez moi. Je vais lui demander …
– Comme tu veux mon amour. Je vais au lit, envoie-moi un texto pour me dire si je dois t’attendre ou dormir.
– Promis. Je vais faire au mieux… mais tu comprendras que j’ai besoin de son consentement…

Ah ! les textos … ces messagers du XXI° siècle … d’ici quelques années la langue française aura évolué dans le bon sens et nous n’écrirons plus qu’en phonétique (gain de temps à l’école pour apprendre et dans la vie quotidienne pour écrire)
 » amur , tu me fé kifé, permé ke je tapel amur ? »  (on croirait du Johnny Hallyday )

Mais en attendant cette époque bénie si proche ou tout sera aseptisé et sous contrôle, continuons à rêver et à croire que l’on peut encore réussir dans la vie professionnelle sans diplôme si l’on est différent et créatif, plaire et séduire une jolie femme même si l’on n’est pas un bel homme à condition d’être intelligent et drôle, se faire des relations en ayant le verbe facile et des qualités épistolaires et fêter toutes ces valeurs autour de mets délicieux concoctés par des Chefs étoilés amis ( Guy dans son « Hôtel de la Monnaie »,  Alain au son de « l’Arpège » et Pascal « le Mr Astrance » accompagné de son complice Christophe qui tous ont l’art de faire saliver nos papilles gustatives … les gélules entrevues dans le film « Soleil Vert » ne nous concernent pas … pas encore … alors profitons sans modération !

A Mardi …

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.